Attentats à Bruxelles: «Cette photo m’a sauvé la vie», affirme une rescapée devenue un symbole

BELGIQUE Nidhi Chaphekar, une hôtesse de l'air indienne de 42 ans, se trouvait à l'aéroport de Zaventem le 22 mars dernier...

20 Minutes avec agence

— 

Nidhi Chaphekar, une hôtesse de l'air indienne, est devenue l'un des symboles des attentats qui ont frappé Bruxelles, le 22 mars 2016.
Nidhi Chaphekar, une hôtesse de l'air indienne, est devenue l'un des symboles des attentats qui ont frappé Bruxelles, le 22 mars 2016. — Ketevan Kardava/AP/SIPA

La photo de cette femme blessée, l’air hagard et les vêtements déchirés, avait fait le tour du monde. Nidhi Chaphekar, une hôtesse de l’air indienne de 42 ans, est devenue malgré elle un symbole de la violence des attentats qui ont frappé Bruxelles (Belgique), le 22 mars dernier.

« Des gens du monde entier m’ont soutenue »

Elle se trouvait à l’aéroport de Zaventem au moment de l’explosion des bombes. Aujourd’hui tirée d’affaire après de multiples interventions, elle a témoigné dans le média flamand anglophone Het Laatste Nieuws.

« Des gens du monde entier m’ont soutenue dans ces moments difficiles. (…) Des milliers de personnes ont prié pour moi. Cela m’a donné beaucoup de force », affirme la quadragénaire, estimant que « cette photo [lui] a sauvé la vie ».

Plongée dans le coma pendant 22 jours

Il faut dire que les médecins étaient au départ sceptiques sur ses chances de survie. Ils ont notamment découvert qu’un clou s’était niché derrière son œil. Gravement brûlée, Nidhi Chaphekar a également été plongée dans le coma pendant 22 jours.

Miraculée, elle a finalement pu retrouver ses deux enfants et le reste de sa famille jeudi dernier, à Bombay. « Ces docteurs, ces infirmiers sont mes héros. Ils m’ont donné une seconde chance après huit ou neuf opérations. Je leur ai promis de revenir un jour. »