Etats-Unis: La police parvient à déverrouiller un iPhone dans une affaire de meurtre

JUSTICE Le FBI avait déjà réussi à débloquer en mars l’iPhone 5c d’un des auteurs de l’attentat de San Bernardino…

H. B.

— 

Illustration iphone. AP Photo/Eugene Hoshiko/STAND ALONE PHOTO
Illustration iphone. AP Photo/Eugene Hoshiko/STAND ALONE PHOTO — Eugene Hoshiko/AP/SIPA

L’iPhone n’est peut-être pas aussi sécurisé que le laisse penser Apple. Les autorités américaines sont parvenues à déverrouiller le téléphone d’une femme assassinée en 2014, a révélé ce jeudi le Los Angeles Times.

Après que le FBI soit parvenu à débloquer l’iPhone 5c de l’auteur de la tuerie de San Bernardino, la police de Los Angeles a trouvé une méthode pour accéder aux données de l’iPhone 5s d’ April Jace, la femme de l’acteur Michael Jace, notamment connu pour son rôle dans la série The Shield.

Un « expert » anonyme

Les autorités ont bénéficié du coup de main d’un « expert » qui a su « contourner la fonction de blocage de l’iPhone », précise le quotidien américain. L’identité de cette personne a été tenue secrète et la police a refusé de dévoiler la méthode utilisée, ce qui aurait pu permettre à Apple de corriger la faille exploitée.

>> A lire aussi : Débloquer l'iPhone du terroriste de San Bernardino a coûté plus d'un million de dollars

Le 19 mai 2014, le corps d’April Jace, épouse de l’acteur Michael Jace, a été retrouvé sans vie dans leur demeure de Los Angeles. D’après le rapport de police, le mari aurait tiré sur sa femme avec son arme à feu. Le procès de l’acteur a été repoussé à de nombreuses reprises. Ses avocats ont en effet affirmé que les données stockées sur l’iPhone de sa femme pourraient apporter des informations cruciales sur leur relation et sur les raisons qui ont poussé leur client à commettre ce geste.