ONU

- ©2007 20 minutes

— 

Le Conseil de sécurité de l'ONU a été convoqué d'urgence pour des consultations sur la Birmanie hier. « Cela peut aboutir

à un texte

de condamnation,

de vigilance, d'appui à la mission des Nations unies » en Birmanie,

a affirmé ministre français des Affaires étrangères, Bernard Kouchner. De son côté, le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon,

a décidé hier soir d'envoyer en Birmanie son émissaire spécia,l Ibrahim Gambari.

Des sanctions ont

été annoncées par les Etats-Unis et l'Europe.