Euro Millions: Harcèlement, divorce... Comment la vie d'une gagnante est devenue un cauchemar

LOTERIE Le dicton se vérifie, l'argent ne fait donc pas le bonheur (et la famille non plus)...

Clémence Apetogbor

— 

Après avoir remporté le jackpot de l'Euro Millions, le couple écossais voyait la vie en rose
Après avoir remporté le jackpot de l'Euro Millions, le couple écossais voyait la vie en rose — Beretta/Sims / Rex Feat/REX/SIPA

Eh non, l’argent ne fait pas (toujours) le bonheur. Gillian Bayford l’a appris à ses dépens. En 2012, elle touche le jackpot et remporte avec son mari Adrian la bagatelle de 187 millions d’euros. Mais quatre ans plus tard, le rêve a laissé place au cauchemar.

« J’ai gagné 148 millions de livres [187 millions d’euros] et ma vie s’est transformée en cauchemar. Cela fait quasiment un an que je ne parle plus à ma famille. Je leur ai pourtant offert 25 millions d’euros. La cassure est irréparable », a déclaré cette Ecossaise originaire de Dundee, rapporte le Sun.

>> A lire aussi : Par erreur, elle met son ticket gagnant de la loterie à la machine à laver

Désillusion

« L’argent est supposé rendre tout le monde heureux », regrette aujourd’hui cette mère de famille de 43 ans. Et pour cause, cette dernière, qui a offert plus de 25 millions d’euros à ses parents et à son frère, a aujourd’hui coupé les ponts avec eux. « Ils n’arrêtaient pas de me contacter pour que je leur en donne plus. Ils ont déjà acheté des maisons et des voitures, mais ils en voulaient toujours plus », confie Gillian Bayford au Daily Record. « Aujourd’hui, ils vivent dans un appartement à 300.000 euros et conduisent une Audi S8. »

Pis, quinze mois après avoir changé de vie, Adrian Bayford a divorcé et a refait sa vie avec une femme 17 ans plus jeune que lui.