Primaires: Trump met Cruz K.O. dans l'Indiana, Sanders surprend Clinton

ETATS-UNIS Le match Trump-Clinton est désormais presque assuré...

P.B.

— 

Le républicain Ted Cruz a annoncé le 3 mai 2016 qu'il suspendait sa campagne après sa défaite dans l'Indiana face à Donald Trump.
Le républicain Ted Cruz a annoncé le 3 mai 2016 qu'il suspendait sa campagne après sa défaite dans l'Indiana face à Donald Trump. — D.CUMMINGS

L’affaire est dans le sac. Avec sa victoire dans l’Indiana, mardi, Donald Trump a gagné plus que 57 délégués : son adversaire principal, Ted Cruz, a décidé de jeter l’éponge, lui laissant la voie grande ouverte. Désormais, à moins d’un énorme coup de tonnerre (et malgré la présence de John Kasich, qui continue pour l’instant), le milliardaire est assuré de remporter l’investiture du parti républicain.

Beau joueur, Trump a fécilité Cruz, « un formidable adversaire ». Désormais, « le plus important est d’unifier le parti », a souligné le milliardaire. Comme en écho, le patron du parti républicain, Reince Priebus, a répondu sur Twitter. « Nous devons nous rassembler pour battre Hillary Clinton ».

Sanders surprend Clinton

Du côté démocrate, Bernie Sanders a créé la surprise en s’imposant d’une courte tête face à Hillary Clinton, (52,7 % vs 47,3 %). Mais comme les 83 délégués sont attribués à la proportionnelle, sa victoire ne change pas foncièrement la donne : Clinton a désormais plus de 2.200 délégués, contre moins de 1.500 à Sanders. Avec une dizaine d’Etats restants, l’ancienne secrétaire d’Etat est mathématiquement presque assurée de franchir la barre des 2.383 délégués.

Désormais, elle a les yeux braqués sur l’élection. « Donald Trump est le candidat présumé », avertit-elle sur Twitter, appelant ses supporteurs à contribuer à sa campagne. Dans le match au sommet, elle compte pour l’instant 6 points d’avance dans les sondages. Mais personne ne misait un dollar sur Donald Trump il y a un an…