Le drone de l'aéroport d'Heathrow n'était peut-être qu'un sac en plastique

ENQUETE Un pilote de British Airways avait récemment déclaré qu'un drone avait percuté son Airbus A 320...

A.-L.B. avec AFP

— 

Illustration d'un drone à terre.
Illustration d'un drone à terre. — FRED SCHEIBER/20 MINUTES/

Le drone pourrait n'avoir été qu'un simple sac en plastique. C'est ce qu'ont annoncé les autorités britanniques après qu'un objet a heurté récemment un Airbus A 320 des British Airways et déclenché une enquête. 

>> A lire aussi: Drones: Quels risques courent vraiment les avions?

«Ce n'était pas un incident avec un drone», a assuré jeudi le ministre des Transports Patrick McLoughlin devant le Parlement. Faute d'éléments suffisants, le Bureau d'enquête britannique sur les accidents aériens (AAIB) a donc décidé de clore l'enquête.

Enquête terminée

L'objet pourrait bien être «un sac en plastique ou autre», a souligné le secrétaire d'Etat aux Transports Robert Goodwill. «Le pilote doit se concentrer sur beaucoup de choses (au moment de l'atterrissage) donc nous ne savons pas vraiment ce qu'il a vu», a-t-il ajouté.

>> A lire: notre dossier sur les drones

Le 17 avril, le pilote de l'avion en provenance de Genève avait dit à la police qu'il pensait avoir été heurté par un drone. L'appareil avait atterri sans encombre à l'aéroport londonien d'Heathrow.