Irak: Des images d'une attaque ratée de Daesh filmée à la GoPro par un djihadiste

TERRORISME On y voit les combattants tenter de déloger des Kurdes en Irak, se tromper de munitions et même oublier d'enlever le cache d'une roquette avant de tirer...

20 Minutes avec agence

— 

Un des djihadistes de Daesh qui ne sait pas mettre sa roquette.
Un des djihadistes de Daesh qui ne sait pas mettre sa roquette. — ViceNews

Il a filmé de l’intérieur l’attaque à laquelle il a participé en mars dernier, dans le nord de l’Irak, près de Mossoul. « Il », c’est ce djihadiste de Daesh qui, armé d’une roquette, a plié face aux forces kurdes. Et qui a tout filmé avec sa GoPro, un document rare, éloigné des vidéos de propagandes léchées habituellement diffusées par Daesh, que ViceNews a pu récupérer.

Le réalisme et la panique que l’on décèle dans les cris et les brèves paroles échangées par ces djihadistes contrastent avec les vidéos de propagande postées par l’organisation terroriste, qui montrent des combats souvent idéalisés, et toujours maîtrisés par les hommes de Daesh.

Ici, les images parlent d’elles-mêmes et témoignent du manque de préparation et de moyens des combattants de Daesh face à leurs adversaires, mieux entraînés, mieux organisés. Les Peshmergas kurdes et leurs roquettes n’ont eu que très peu de mal à stopper et mettre en échec ces djihadistes, équipés d’un camion civil renforcé de plaques de métal qui ne pesait pas lourd.

Le djihadiste est mort durant cette attaque

On voit également les combattants de Daesh se tromper de munitions et même oublier d’enlever le cache d’une roquette avant de tirer. Leur véhicule est finalement détruit avant que les combattants eux-mêmes ne soient pris pour cible.

Les djihadistes apparaissent dépassés par la situation, se hurlent des ordres et se disputent (« Mais qu’est-ce que tu fous, Abu Hajaar ? », « Enlève le capuchon de sécurité ! », « Où est mon chargeur ? »). Pour finir, comme le rapporte le site Vice News, par mourir sous les balles des Peshmergas.