Attentats à Bruxelles: La station de métro de Maelbeek va rouvrir

BELGIQUE Le 22 mars, à 9 h 11, Khalid El-Bakraoui a déclenché à son tour une explosion dans une rame de métro, où 16 personnes ont trouvé la mort...

20 Minutes avec AFP

— 

Un policier belge le 23 mars 2016 à l'entrée de la station de métro Maelbeek, où un kamikaze s'est fait sauter à Bruxelles.
Un policier belge le 23 mars 2016 à l'entrée de la station de métro Maelbeek, où un kamikaze s'est fait sauter à Bruxelles. — Thierry Roge/AP/SIPA

Après l’aéroport de Bruxelles, c’est la station de métro Maelbeek, où l’un des kamikazes des attaques du 22 mars s’est fait exploser, qui va rouvrir, a annoncé ce vendredi le gestionnaire du réseau.

Maelbeek, située au coeur du quartier européen, dernière station du réseau du métro bruxellois à rouvrir, fonctionnera lundi de 6 h à 22 h, comme le reste du réseau, a précisé à l’AFP une porte-parole de la STIB, la Société de transports intercommunaux de Bruxelles, Françoise Ledune.

Un projet d’art comméoratif élaboré

Les travaux de réparation à Maelbeek seront terminés vendredi soir, a ajouté François Ledune. Seule marque encore visible de l’attaque, qui a fait 16 morts, l’un des huit portraits carrelés de l’artiste Benoît van Innis qui ornent la station reste abîmé et la partie manquante sera masquée.

Un projet d’oeuvre d’art commémorative, confié au même artiste, est en cours d’élaboration, a expliqué la STIB, et devrait être prêt sans doute en juin.

>> A lire aussi : L'aéroport de Zaventem à 100% opérationnel en juin, annonce son PDG

« En attendant, nous prévoyons un mur du souvenir où les gens peuvent laisser des messages, des mots d’espoir », a indiqué la porte-parole.

Ce vendredi, la desserte de l’aéroport de Bruxelles en train a également été rétablie, via l’ancienne gare qui a été remise en service. La nouvelle, qui n’a pas été touchée dans les attentats, débouche toutefois dans le bâtiment qui a été visé et qui est lui en travaux.