VIDEO. Présidentielle américaine: Hillary Clinton et Bernie Sanders s'affrontent violemment lors d'un débat

ETATS-UNIS Le débat était la dernière occasion, pour les millions d'électeurs new-yorkais, de voir les deux démocrates côte à côte avant les primaires du 19 avril...

M.C. avec AFP

— 

Hillary Clinton et Bernie Sanders s'affrontent lors d'un débat à New York, le 14 avril 2016.
Hillary Clinton et Bernie Sanders s'affrontent lors d'un débat à New York, le 14 avril 2016. — JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Un débat démocrate à haut risque cinq jours avant les élections primaires de New York. Hillary Clinton et Bernie Sanders se sont violemment affrontés jeudi soir dans la métropole américaine, l'ancienne secrétaire d'Etat cherchant à prouver qu'elle était la plus qualifiée pour devenir présidente, et le sénateur du Vermont mettant en cause son jugement.

>> A lire aussi : L'élection américaine racontée façon «Game of Thrones»

Dès le début du débat, Bernie Sanders a affirmé que son adversaire «manquait du genre de jugement dont nous avons besoin, pour être le genre de président dont nous avons besoin». Il a souligné qu'elle avait voté pour la guerre en Irak, pour des accords commerciaux «désastreux», et dénoncé le fait qu'un de ses super-pac (comité d'action politique qui finance les campagnes) ait reçu des millions de Wall Street. Hillary Clinton a dénoncé des attaques «bidon».

Les liens d'Hillary Clinton avec Wall Street

«Les New-Yorkais ont voté deux fois pour que je sois leur sénatrice», a-t-elle riposté. «Le président Obama a fait suffisamment confiance à mon jugement pour me demander d'être sa secrétaire d'Etat», a-t-elle ajouté, avant de rappeler que dans une récente interview au Daily News, Bernie Sanders «avait eu des problèmes pour répondre à des questions», y compris sur un point clé de son programme, le démantèlement des grandes banques, et sur des points de politique étrangère.

>> A lire aussi : Hillary Clinton prend le métro, occasion de se moquer de Bernie Sanders

Bernie Sanders s'est à son tour moqué des liens d'Hillary Clinton avec Wall Street et de son insistance à dire qu'elle était montée au créneau contre les grosses banques quand elle était sénatrice. «Etait-ce avant ou après que vous avez reçu de grosses sommes d'argent pour faire des discours ? Ils ont du être très très contrariés par ce que vous leur avez dit», a-t-il ironisé.

Débat extrêmement tendu

La candidate Clinton a ensuite attaqué le fait que son rival soit contre la possibilité pour les victimes de poursuivre les fabricants d'armes à feu. D'autant que jeudi, une juge a estimé que les familles des enfants de l'école de Sandy Hook (Connecticut), tués en 2012, avaient le droit de poursuivre le fabricant de l'arme impliquée.

>> A lire aussi : Bernie Sanders remporte l'Alaska et l'Etat de Washington face à Clinton

L'augmentation du salaire horaire minimum à 15 dollars les a également opposés. Hillary Clinton a affirmé qu'elle était prête à signer une loi en ce sens. «Je suis sûr que beaucoup de gens sont très surpris d'apprendre que vous êtes pour» cette augmentation, a répondu Bernie Sanders. Le débat est devenu à un point tellement tendu, que le modérateur de CNN leur a dit que s'ils criaient ainsi, les téléspectateurs ne pourraient les entendre ni l'un ni l'autre.

Le débat était la dernière occasion, pour les millions d'électeurs new-yorkais, de voir les deux démocrates côte à côte avant les primaires du 19 avril. Hillary Clinton a une moyenne de 13,8 points d'avance sur le sénateur du Vermont dans les sondages, et veut une large victoire dans l'Etat dont elle a été sénatrice de 2001 à 2009. Bernie Sanders, né à Brooklyn, veut croire à son élan, porté par sept victoires consécutives aux primaires dans autant d'Etats depuis le 22 mars, et il s'est montré particulièrement combatif jeudi soir.