VIDEO. Japon: Les secours recherchent des survivants après les secousses qui ont fait neuf morts

TREMBLEMENT DE TERRE Plusieurs tremblements ont aussi fait plus de 1.100 blessés et d'importants dégâts...

Mathias Cena

— 

Des pompiers près d'une maison effondrée à Mashiki, dans le département de Kumamoto, après le tremblement de terre qui a secouée le sud-ouest du Japon dans la nuit du 14 au 15 avril 2016.
Des pompiers près d'une maison effondrée à Mashiki, dans le département de Kumamoto, après le tremblement de terre qui a secouée le sud-ouest du Japon dans la nuit du 14 au 15 avril 2016. — Tomoaki Ito/AP/SIPA

Après une nuit de tremblements de terre, les secours s'activent à la recherche de survivants. Plusieurs secousses de magnitude allant jusqu’à 6,5 ont fait au moins neuf morts et plus de 1.100 blessés dans la nuit de jeudi à vendredi dans le sud-ouest du Japon où se trouvent plusieurs réacteurs nucléaires, indemnes selon les opérateurs. Au cours de la nuit, plus de 120 secousses ont été comptabilisées, d'après la télévision japonaise NHK.

40.000 personnes réfugiées

Outre le bilan actuel de neuf morts, quelque 1.013 personnes auraient été blessées, dont au moins 50 grièvement. Des dizaines de maisons ont été totalement ou en partie détruites, et plusieurs incendies se sont déclarés, d’après les médias citant les services de secours et autorités locales. La préfecture de Kumamoto envisageait en outre vendredi matin d’évacuer un hôpital susceptible de s’effondrer, selon la NHK.

La ville de Mashiki, où les secousses ont été les plus fortes :

​Quelque 44.000 personnes se sont réfugiées dans plusieurs centaines de centres ouverts dans des bâtiments publics où elles ont reçu vivres et couvertures. Beaucoup ont été contraints de passer la nuit dehors, en raison de l’état incertain de certains centres d’évacuation. Des dizaines de milliers d’habitants sont dans l’impossibilité de regagner leur maison, alors que de nouvelles répliques sont attendues.

Une fillette de huit mois a été sortie vivante des décombres :

« Nous avons localisé divers dégâts avec un hélicoptère des forces d’autodéfense doté d’un système à infrarouge et des personnes sont peut-être bloquées sous des décombres. Il est à craindre que le bilan ne s’alourdisse », a déclaré aux journalistes le ministre de la gestion des désastres, Taro Kono.

Le château de Kumamoto a subi d’importants dégâts :

Un train à grande vitesse Shinkansen, qui ne transportait pas de passagers, a déraillé sous la violence du tremblement de terre.
Un train à grande vitesse Shinkansen, qui ne transportait pas de passagers, a déraillé sous la violence du tremblement de terre. - /NEWSCOM/SIPA

Selon la chaîne NHK, les secousses ont été très fortes, autant voire plus que le 11 mars 2011, date à laquelle 18.500 personnes ont perdu la vie après un raz-de-marée. Près de 3.000 autres sont décédées plus tard des suites du drame.