Etats-Unis: A 72 ans, elle survit neuf jours dans le désert d'Arizona

SURVIVOR Ann Rodgers s’est nourrie de plantes sèches et a bu l’eau des trop rares ruisseaux…

20 Minutes avec agence

— 

Quand t'es dans le désert, depuis trop longtemps.
Quand t'es dans le désert, depuis trop longtemps. — MARNEF PAUL/ISOPIX/SIPA

Neuf jours sous un soleil écrasant. Neuf jours passés à se nourrir de baies et à grignoter des barres chocolatées. Ann Rodgers, une Américaine de 72 ans, est revenue saine et sauve de cet enfer, elle qui s’était perdue dans le désert de l’Arizona.

 

Pas de réseau téléphonique mais un couteau et des allumettes

L’Américaine raconte aujourd’hui son histoire dans les médias américains. Au quotidien The Arizona Republic, elle confie que tout a commencé, le 31 mars, par l’envie de rendre une visite-surprise à sa fille qui habite Phoenix. Or à cause d’une erreur d’aiguillage, Ann se retrouve engagée sur une route en plein désert d’Arizona. La panne d’essence survient et notre héroïne comprend vite que les fruits et les quelques barres de céréales à sa disposition ne lui suffiront pas.

Faute de réseau téléphonique, elle décide donc de quitter son véhicule pour tenter de trouver de l’aide. Elle garde couteau et allumettes, laisse son chat dans la voiture mais garde son chien à ses côtés. Le matou, lui, sera secouru dès le lendemain. La septuagénaire n’aura pas cette chance.

Elle mange une tortue qu’elle a fait cuire dans sa carapace

Suivront neuf jours de galère, de journées suffocantes et de nuits très froides. Grâce à des feux de camp de fortune et le peu d’eau fournie par les trop rares ruisseaux presque asséchés, Ann tient le coup. Elle se nourrit de baies, de plantes et mange également une tortue, qu’elle raconte avoir elle-même tuée à coups de pied avant de la faire cuire dans sa carapace.

La septuagénaire sera finalement repérée par un hélicoptère grâce au mot « help » (aidez-moi) écrit au sol avec des os d’animaux.