Pays-Bas: L'aéroport d'Amsterdam évacué à cause d'un sans-abri ivre

SECURITE Des dizaines d’agents lourdement armés étaient intervenus et des centaines de personnes avaient été évacuées…

20 Minutes avec AFP

— 

L’aéroport Schipol d’Amsterdam avait été partiellement évacué mardi soir.
L’aéroport Schipol d’Amsterdam avait été partiellement évacué mardi soir. — Michel van Bergen

Le présumé terroriste n’était finalement qu’un sans-abri très alcoolisé. Ce mardi soir, c’est un SDF polonais, visiblement éméché, qui a provoqué l’évacuation partielle de l’aéroport d’Amsterdam-Schiphol.

L’homme, qui transportait deux sacs à dos, avait été arrêté par les forces de police. « Il a affirmé être un terroriste et a donc été emmené », explique la gendarmerie, qui avait fait « entre-temps évacuer la place Jan-Dellaert et le boulevard ».

L’affaire a été transférée au parquet

Des dizaines d’agents lourdement armés étaient intervenus dans la nuit à l’aéroport de Schiphol et avaient évacué des centaines de personnes après avoir été informés d’une « situation suspecte », exactement trois semaines après les attentats de Bruxelles qui ont fait 32 morts à l’aéroport de Zaventem et dans le métro.

>> A lire aussi : Un Français suspecté de préparer un attentat arrêté aux Pays-Bas

Le suspect a été entendu mercredi matin et « il apparaît qu’il a effectué ses déclarations sous l’influence de l’alcool », a précisé la gendarmerie. L’affaire a été transférée au parquet, qui devra prendre une décision sur un éventuel renvoi devant un juge.

L’inquiétude est montée d’un cran aux Pays-Bas depuis les attentats du 22 mars en Belgique voisine qui ont été revendiqués, comme les attaques de novembre à Paris (130 morts), par le groupe djihadiste Etat islamique (EI). Le gouvernement néerlandais a relevé le niveau de sécurité dans les gares et aéroports du pays et a renforcé les contrôles à sa frontière avec la Belgique.