Canada: Un village amérindien en état d'urgence après un pic de tentatives de suicide

SUICIDE Une équipe composée de travailleurs sociaux et d'intervenants en santé mentale a été envoyée sur place...

20 Minutes avec agences
Vue générale sur des maisons dans le quartier Inuit du Kugluktuk au Canada, touché par la fonte du permafrost le 17 septembre 2015
Vue générale sur des maisons dans le quartier Inuit du Kugluktuk au Canada, touché par la fonte du permafrost le 17 septembre 2015 — Clement Sabourin AFP

La réserve d’Attawapiskat, une petite communauté autochtone d’Ontario, au centre du Canada, est en état d’urgence. Onze tentatives de suicide ont été recensées au cours des neuf premiers jours d’avril dans ce village de 2.000 résidents, isolé au sud de la baie d’Hudson.

Pour tenter d’endiguer ce fléau, une équipe composée de travailleurs sociaux et d’intervenants en santé mentale a été envoyée sur place lundi, a annoncé sur Twitter le chef de la réserve, Bruce Shisheesh.


« Fournir les ressources financières et humaines nécessaires »

« Au moment où nous parlons, il y a des communautés dans tout le pays qui font face à une même situation troublante, bien qu’elles ne soient pas sous les projecteurs aujourd’hui », a indiqué Jane Philpott, ministre fédérale de la Santé.

De son côté, Dwight Dorey, chef du Congrès des peuples autochtones, a appelé « les gouvernements fédéral et provincial à fournir les ressources financières et humaines nécessaires pour faire face aux conditions socio-économiques » déplorables de la communauté d’Attawapiskat.

Les conditions de santé jugées insuffisantes

Il a également demandé « d’améliorer les conditions de santé dans toutes les communautés autochtones à travers le Canada ».

En effet, il y a un mois, une autre réserve, située à Manitoba, avait donné l’alarme après les suicides de cinq adolescents et d’une jeune mère de famille. Sur les quatre derniers mois, quatre hommes âgés de 15 à 20 ans s’étaient également donné la mort dans la communauté Kuujjuak, dans l’Arctique québécois.

8,4 milliards de dollars dans les cinq ans 

Carolyn Bennett, ministre fédérale des Affaires autochtones, doit se rendre à Attawapiskat ce vendredi. Le gouvernement a par ailleurs prévu d’injecter 8,4 milliards de dollars dans les cinq ans pour des dépenses d’infrastructures, le logement et l’éducation.

Au Canada, la population autochtone (Amérindiens, Inuits et Métis) représente 4,3 % de la population totale, soit 1,4 million de personnes.