Etats-Unis: Pour protester contre une loi homophobe, un site porno bloque l'accès aux internautes de Caroline du Nord

DISCRIMINATION Le site pour adultes xHamster lutte à sa manière contre la nouvelle loi discriminant la communauté homosexuelle…

H. B.
— 
Une recherche sur Internet. (Archives)
Une recherche sur Internet. (Archives) — G. Varela / 20 Minutes

Aux Etats-Unis, l’industrie du porno vient au secours de la communauté LGBT (lesbiennes, gays, bi et trans). Le site pour adultes xHamster a en effet décidé, pour protester contre une loi votée en Caroline du Nord et jugée discriminatoire envers la communauté homosexuelle, de bloquer l’accès à tous les internautes résidant dans cet état du sud des Etats-Unis.

Cette loi, promulguée fin mars par le gouverneur républicain Pat McCrory, impose notamment l’utilisation des toilettes publiques correspondant à l’identité sexuelle à la naissance.

>> A lire aussi : Le Mississippi légalise la discrimination envers les homosexuels

« Nous respectons toutes les sexualités et les embrassons toutes »

Depuis ce lundi après-midi, le site porno xHamster censure toutes les adresses IP pointant vers un utilisateur vivant en Caroline du Nord. Un écran noir est ainsi proposé aux personnes qui tentent de se connecter.

Un porte-parole de xHamster a expliqué au site américain Huffington Post que cet écran noir serait prochainement remplacé par une pétition appelant à abroger la loi. « Nous avons passé les cinquante dernières années à nous battre pour l’égalité de tous et ces lois sont discriminatoires, ce que xHamster.com ne peut pas tolérer », a confié le porte-parole du site.

>> A lire aussi : Les Etats-Unis plaident en faveur de la fin des discriminations sexuelles

Le site affiche également des statistiques relatives à l’Etat dans un pop up spécial censé dénoncer cette hypocrisie. Le nombre de recherches sur les termes « gay » et « shemale » en provenance de cet Etat est ainsi affiché.

« A en juger par les statistiques de ce que les habitants de Caroline du Nord regardent, nous sommes persuadés que cette punition est sévère. Nous n’allons pas rester sans agir […]. Nous respectons toutes les sexualités et les embrassons toutes », ajoute le porte-parole de xHamster.

Des people et des grandes entreprises mobilisés

Les multinationales du web ont également demandé au gouverneur de l’Etat de Caroline du Nord d’abroger cette loi baptisée « HB2 ». Les patrons d’Apple (Tim Cook), de Facebook (Mark Zuckerberg), de Twitter (Jack Dorsey) et de Google (Sundar Pichai) ont envoyé une lettre ouverte à Pat McCrory, le gouverneur de Caroline du Nord.

La star du rock Bruce Springsteen a également annulé vendredi un concert prévu en Caroline du Nord pour dénoncer cette loi.