Des télévisions censurées pour soutien aux rebelles

© 20 minutes

— 

Mesure choc contre les médias arabes. Le Conseil de gouvernement transitoire irakien a décidé, hier, d’interdire aux chaînes de télévision satellites arabes Al-Arabiya et Al-Jazira de couvrir ses activités ou tout événement officiel, pendant deux semaines. Cette décision constitue un « avertissement » aux deux chaînes et à d’autres médias arabes, accusés d’inciter à la violence contre les membres du Conseil et les forces de la coalition. Les responsables américains ont également critiqué ces chaînes satellitaires qui donnent une grande place aux attaques antiaméricaines, servent de tribune aux anciens dirigeants irakiens et diffusent des enregistrements attribués à Saddam Hussein. Sur le terrain, les forces américaines ont mené un raid, dans la matinée, au nord du bastion sunnite de Falloujah. Selon des sources hospitalières, trois Irakiens ont été tués et trois autres blessés. La veille dans cette ville, des manifestants avaient réclamé le retour du président déchu Saddam Hussein.