VIDEO. Japon: Une ville diffuse une effrayante vidéo de simulation de tsunami

JAPON La ville de Kamakura veut alerter habitants et touristes sur les risques…

M.C.

— 

La vidéo simule en image de synthèses un tsunami déferlant sur la ville de Kamakura.
La vidéo simule en image de synthèses un tsunami déferlant sur la ville de Kamakura. — Ville de Kamakura

Les images évoquent de douloureux souvenirs au Japon : après un tremblement de terre, une vague de plusieurs mètres de haut déferle sur les terres, s’engouffrant dans les rues et dévastant la ville. Cette vidéo catastrophe, qui simule l’arrivée d’un tsunami sur la ville de Kamakura, près de Tokyo, a été commanditée par les élus eux-mêmes. Ceux-ci redoutent en effet que, cinq ans après le tsunami qui a dévasté le Nord-Est du Japon, habitants et touristes ne négligent le danger, bien réel.

La ville a déjà été frappée par les vagues

Située à une cinquantaine de kilomètres au sud-ouest de Tokyo, Kamakura, ancienne capitale du Japon de la fin du XIIe au début du XIVe siècle, voit affluer chaque année quelque 20 millions de touristes, qui viennent notamment voir le grand bouddha de bronze de plus de 13m de haut. Cette cité balnéaire dont les plages sont fréquentées par les surfeurs est située dans la baie de Sagami, vulnérable aux tsunamis : la ville a déjà été frappée par les vagues, notamment lors du tremblement de terre de 1923. Sept siècles plus tôt, le séisme de 1293 et le tsunami qui l’a suivi auraient causé la mort de 23.000 personnes dans la ville.

Partant de l’hypothèse que l’alerte précéderait le tsunami de 8 minutes seulement, la vidéo de près d’un quart d’heure (l’original est disponible ici) appelle les habitants à se renseigner à l’avance sur les lieux de refuge en hauteur désignés par la ville, grâce aux cartes éditées par la municipalité. Elle rappelle enfin trois règles essentielles de survie en cas d’alerte au tsunami, pendant les quelques minutes avant que celui-ci n’atteigne la côte : s’éloigner de la mer, gagner un endroit élevé, et s’enfuir à pied.