Pakistan: L'auteur de l'attentat-suicide qui a fait 73 morts à Lahore identifié

PAKISTAN Selon les premiers éléments receuillis par les enquêteurs, le kamikaze était un professeur de 28 ans...

C. A.

— 

Une explosion a fait plus de 50 morts à Lahore au Pakistan le 27 mars 2016
Une explosion a fait plus de 50 morts à Lahore au Pakistan le 27 mars 2016 — K.M. Chuadary/AP/SIPA

L’auteur de l’attentat-suicide de Lahore, qui a fait au moins 73 morts et 340 blessés dimanche soir, aurait été identifié, indique la police pakistanaise.

Une carte d’identité appartenant à Muhammad Yousaf Farid a été retrouvée dans le parc de Lahore, où a eu lieu le drame, a souligné la police. Muhammad Yousaf Farid était originaire de Muzaffargarh, ville située dans la province du Pendjab.

>> A lire aussi : Facebook s’excuse après un nouveau couac de son «Safety Check» après l'attentat au Pakistan

Des proches du kamikaze présumé en garde à vue

Selon les informations recueillies sur ses papiers d’identité, il est né le 1er janvier 1988. Les autorités continuent d’enquêter pour vérifier ces informations. Ces huit dernières années, Muhammad Yousaf Farid vivait dans une école religieuse de Lahore, où il avait fait ses études et était devenu professeur.

Quatre des frères de Muhammad Yousaf Farid et un de ses oncles ont été placés en garde à vue, selon des médias locaux, alors que le kamikaze présumé n’avait plus donné de nouvelles à sa famille depuis près de deux mois.

Plus de 200 personnes arrêtées

Les autorités pakistanaises ont annoncé avoir arrêté plus de 200 personnes et en avoir interrogé des milliers dans le cadre de l’enquête.

« Plus de 5.000 personnes ont été fouillées et interrogées, et la plupart ont été libérées, mais environ 2016 ont été placés en détention le temps de recherches plus approfondies », a indiqué le ministre de la Justice pour la province du Pendjab, Rana Sanaullah. S’exprimant devant la presse à Lahore, chef-lieu de la province, il a ajouté que des opérations étaient en cours dans tous les districts du Pendjab.

« Les chrétiens sont notre cible »

L’attentat a été revendiqué par les talibans pakistanais, qui ont déclaré avoir visé spécifiquement la communauté chrétienne. « Nous avons perpétré l’attentat de Lahore car les chrétiens sont notre cible », a déclaré à l’Agence France Presse par téléphone Ehsanullah Ehsan, le porte-parole du Jamaat-ul-Ahrar, une faction des talibans. Mais selon l’inspecteur de police adjoint Haider Ashraf, la majorité des victimes sont musulmanes.