Une dizaine d'interpellations après les perturbations de l'hommage aux victimes à Bruxelles

FAITS DIVERS Le Premier ministre belge Charles Michel a condamné fermement ces dérapages...

20 Minutes avec AFP
— 
La police belge protège le mémorial en hommage aux victimes des attentats place de la Bourse à Bruxelles
La police belge protège le mémorial en hommage aux victimes des attentats place de la Bourse à Bruxelles — Alastair Grant/AP/SIPA

Malgré l'annulation par les autorités du rassemblement place de la Bourse à Bruxelles, de nombreux anonymes se sont rendus sur place dimanche pour rendre hommage aux victimes des attentats du 22 mars. Et ils n'étaient pas seuls. Près de 450 hooligans ont fait irruption sur la place transformée en mémorial.

>> A lire aussi : Des hooligans perturbent le rassemblement à Bruxelles en hommage aux victimes des attentats

La police anti-émeute a fait usage de canons à eau pour disperser les manifestants cagoulés et vêtus de noir, qui ont lancé des «on est des hooligans», «on est chez nous», ainis que des slogans virulents à l'endroit du groupe jihadiste Etat islamique.

>> A lire aussi : Treize nouvelles perquisitions antiterroristes en Belgique, quatre personnes en garde à vue

Selon un porte-parole de la police, une dizaine de personnes ont été interpellées suite à ces perturbations, et le Premier ministre belge Charles Michel a «condamné fermement ces dérapages».