Irak: Nouvelle offensive à Mossoul pour tenter de reprendre la ville à Daesh

IRAK La reprise de la deuxième ville du pays est considérée comme l'objectif le plus important de la campagne de reconquête des territoires tombés aux mains de Daesh en 2014...

20 Minutes avec AFP

— 

Une route menant à Mossoul, en août 2015.
Une route menant à Mossoul, en août 2015. — SIPANY/SIPA

L'Irak a annoncé jeudi avoir lancé l'offensive pour reprendre Mossoul, la deuxième ville du pays, aux mains de Daesh, une bataille qui s'annonce difficile même si les djihadistes, qui font aussi face à une offensive du régime syrien à Palmyre, ont perdu du terrain ces derniers mois.

>> A lire aussi : La France a bombardé Daesh près de Mossoul dans la nuit

La reprise de Mossoul est considérée comme l'objectif le plus important de la campagne de reconquête des territoires perdus lors de l'offensive éclair menée par le groupe djihadiste en 2014.

Plusieurs localités «libérées» dans la région de Mossoul

Les forces armées et leurs alliés «ont débuté la première phase des opérations de conquête» de la province de Ninive dont Mossoul est le chef-lieu, a annoncé le commandement des opérations conjointes dans un communiqué. Déjà, plusieurs localités situées à une soixantaine de kilomètres de Mossoul ont «été libérées», a-t-il précisé.

Cette opération est menée par l'armée et les Unités de mobilisation populaire, une coalition de milices principalement chiites. Est également impliquée la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis, dont les avions ont effectué huit frappes sur les environs de Mossoul et détruit des infrastructures de Daesh près d'al-Qayyarah, plus au sud, a-t-elle annoncé dans un communiqué.

Mossoul qui se trouve à 350 km au nord de Bagdad, est devenue la capitale de facto de Daesh en Irak après avoir été la première grande ville du nord du pays à tomber aux mains des djihadistes en juin 2014.