VIDEO. Les Néo-zélandais conservent l'Union Jack britannique

NOUVELLE-ZELANDE Un référendum avait été organisé pour permettre aux Néo-zélandais de choisir ou non une nouvelle bannière…

20 Minutes avec AFP

— 

Le drapeau de Nouvelle-Zélande devant le Parlement, à Wellington, le 29 octobre 2014
Le drapeau de Nouvelle-Zélande devant le Parlement, à Wellington, le 29 octobre 2014 — Marty Melville AFP

Les Néo-Zélandais ont tranché, ils ne souhaitent pas changer de drapeau. Ils ont refusé par référendum de remplacer leur drapeau orné de l’Union Jack britannique par une nouvelle bannière arborant la fougère des All Blacks, selon des résultats préliminaires annoncés jeudi.

>> A lire aussi : Fougère argentée ou Union Jack, les Néo-zélandais votent pour leur drapeau

C’est donc une sévère défaite pour le Premier ministre John Key qui, fort du triomphe électoral de son Parti conservateur en 2014, avait claironné qu’il était temps de bannir du drapeau national l’Union Jack qui symbolise l’ancien colonisateur britannique et d’adopter un étendard qui soit clairement identifiable comme celui de la Nouvelle-Zélande. Bon perdant, le Premier ministre a invité les Néo-zélandais à être fiers de leur drapeau après l’annonce des résultats.

« Relique coloniale » ou « serviette laide » ?

Après 18 mois de débats passionnés, les électeurs étaient appelés depuis le 3 mars à choisir entre la bannière actuelle, une « relique coloniale » selon John Key, et le nouveau design, « une serviette de plage laide » selon ses détracteurs.

Le drapeau néo-zélandais est un rectangle bleu foncé avec l’Union Jack dans un coin et quatre étoiles rouges représentant la constellation de la Croix du Sud.

Le drapeau de Nouvelle-Zélande devant le Parlement, à Wellington, le 29 octobre 2014
Le drapeau de Nouvelle-Zélande devant le Parlement, à Wellington, le 29 octobre 2014 - Marty Melville AFP

Son challenger présentait la fameuse fougère argentée de l’équipe championne du monde de rugby des All Blacks sur un fond bleu, conservant les quatre étoiles de la Croix du Sud.

Le peut-être futur drapeau de la Nouvelle-Zélande.
Le peut-être futur drapeau de la Nouvelle-Zélande. - DR

Trop proche du drapeau australien 

Selon les résultats donnés jeudi par la commission électorale néo-zélandaise, 56,61 % des électeurs avaient plébiscité le drapeau actuel, tandis que 43,16 % avaient voté pour le changement.

Les détracteurs de ce référendum avaient dénoncé le coût du processus (15 millions d’euros), qui avait impliqué la tenue d’un premier vote pour départager cinq propositions de nouveau drapeau.

Outre la présence de l’Union Jack, les critiques de la bannière néo-zélandaise déplorent sa ressemblance avec celle de l’Australie voisine.

Ses partisans considèrent au contraire qu’en changer serait un manque de respect pour les générations passées qui ont combattu et péri sous la bannière actuelle.