Attentats à Bruxelles: Avis de recherche pour identifier l'un des terroristes présumés

ENQUETE Selon les autorités, l'homme est en fuite...

Philippe Berry
— 
Les suspects de l'attentat à l'aéroport de Bruxelles, le 22 mars 2016. Un avis de recherche a été lancé pour retrouver l'homme de droite.
Les suspects de l'attentat à l'aéroport de Bruxelles, le 22 mars 2016. Un avis de recherche a été lancé pour retrouver l'homme de droite. — POLICE BELGE

Sur cette photo, les deux suspects de gauche, qui ont chacun une main gantée – pour dissimuler leur détonateur, spéculent les experts – sont sans doute morts en se faisant sauter. Mais le troisième homme, à droite, est actuellement activement recherché par les autorités belges dans le cadre de l’enquête sur les attentats qui ont fait une trentaine de morts et 250 blessés à Bruxelles, mardi. Un avis de recherche a été lancé pour identifier et retrouver ce suspect.

>> A lire aussi : EN DIRECT. Suivez tous les événements

« La police cherche à identifier cette personne. Il est suspecté d’être impliqué dans les attentats commis à l’aéroport de Brussels Airport à Zaventem le 22 mars 2016 », indique la police fédérale belge. « Si vous reconnaissez cet individu ou si vous avez des informations concernant cet attentat, veuillez prendre contact avec les enquêteurs » via le numéro gratuit 0800 30 300 ou par e-mail via l’adresse avisderecherche@police.belgium.eu.

Les bandes de la vidéosurveillance exploitées

Selon le procureur Frédéric Van Leeuw, « deux des hommes sur l’avis de recherche ont probablement commis un attentat-suicide. Un troisième est activement recherché. »

Les autorités belges ont donc diffusé un avis de recherche, transmis aux pays frontaliers comme la France. Ce document a pu être consulté par RTL, qui révèle que le suspect est décrit comme étant un homme d'origine turque qui serait âgé de 22 ans. Il est propriétaire d'une Audi S4 sombre immatriculée en Belgique, un modèle ancien qui est activement recherché par la police.

Pour en arriver là, les enquêteurs ont exploité dès mardi matin les bandes de la vidéosurveillance de l'aéroport avant d'en isoler plusieurs images, dont une a fuité dans les médias belges avant d'être officiellement diffusée par les autorités. Sur cette image, on y distingue trois hommes qui poussent d'importantes valises sombres sur des chariots.

Des explosifs retrouvés à Schaerbeek

Ce troisième homme, lui, ne porte pas de gants. Habillé d'un bob sombre enfoncé sur la tête, de lunettes, d'une parka et d'une chemise claire, ce suspect semble avoir pris la fuite au beau milieu du chaos.

Des perquisitions ont été menées à Schaerbeek, la banlieue nord de Bruxelles où Salah Abdeslam avait été déposé à son retour de Paris. « Les perquisitions en cours à Schaerbeek ont mené à la découverte d’un engin explosif […] et un drapeau de » Daesh, a précisé le parquet. Selon la RTBF, il n’y a pas eu d’arrestation.

Najim Laachraoui toujours recherché

L’homme au bonnet n’est pas le seul suspect recherché. Najim Laachraoui, soupçonné d’être l’artificier des attentats de Paris, n’a toujours pas été arrêté. De nationalité belge, il utilisait le faux nom Soufiane Kayal.

Son ADN a été retrouvé sur du matériel explosif utilisé lors des attaques » du 13 novembre dans la maison louée à Auvelais, ainsi que dans l’appartement de Schaerbeek. Les autorités n’ont pour l’instant rien déclaré sur son implication potentielle dans les attentats de Bruxelles.