Pour Peres, le Nobel d’Arafat était mérité

© 20 minutes

— 

Shimon Peres défend Yasser Arafat. L’ancien Premier ministre israélien et actuel chef de l’opposition de gauche a estimé, hier, qu’il « était juste, en 1994, de lui donner le prix Nobel de la paix car il a fait trois choses qu’aucun autre dirigeant palestinien n’avait faites : il a déclaré publiquement qu’il reconnaissait l’Etat d’Israël, deuxièmement, il a affirmé qu’il allait abandonner le terrorisme et troisièmement, il a accepté que la paix soit basée sur les frontières de 1967 et pas de 1948. » Yasser Arafat, Shimon Peres et Ytzhak Rabin (assassiné en 1995) avaient reçu ce prix Nobel pour leurs efforts en faveur de la paix au Proche-Orient.