Cour suprême: Barack Obama choisit un progressiste modéré

ETATS-UNIS Merrick Garland est juge en chef de la cour d'appel de Washington...

Clémence Apetogbor

— 

Barack Obama a choisi Merrick Garland pour occuper le siège du neuvième juge de la Cour suprême.
Barack Obama a choisi Merrick Garland pour occuper le siège du neuvième juge de la Cour suprême. — SAUL LOEB / AFP

Ce mercredi, le président américain Barack Obama a choisi de nommer Merrick Garland, un progressiste modéré, pour occuper le siège du neuvième juge de la Cour suprême.

Cette décision va conduire à un redoutable bras de fer avec le Sénat dominé par les républicains.

Un juge expérimenté

Merrick Garland, 63 ans, est juge en chef de la cour d’appel de Washington. Son expérience lui a permis de « gagner le respect » d’élus aussi bien républicains que démocrates, a affirmé Barack Obama. Le président américain a appelé ses opposants politiques à étudier sa nomination pour la plus haute instance judiciaire américaine. La Cour suprême doit être « au-dessus de la politique », a-t-il ajouté.

>> A lire aussi : La mort d'un juge de la Cour suprême annonce une bataille entre Obama et les républicains

Le chef des sénateurs républicains, qui dominent la chambre haute américaine, a lui martelé mercredi qu’il ne voulait pas d’un nouveau juge à la Cour suprême nommé par un président sortant, confirmant la dure bataille qui s’engage pour Merrick Garland.

Lors de l’élection de novembre, « les Américains pourraient tout à fait élire un président qui décide de nommer » le même candidat, mais « le prochain président pourrait aussi nommer quelqu’un de très différent », a déclaré à Washington Mitch McConnell.