Fusillade dans le Michigan: Le chauffeur Uber affirme avoir obéi à son application

ETATS-UNIS Le chauffeur Uber qui a tué six personnes, le 20 février, a expliqué à la police que son application avait pris possession de son corps et de son esprit…

20 Minutes avec agence

— 

Jason Brian Dalton a été inculpé pour six meurtres à Kalamazoo dans le Michigan, le 22 février 2016.
Jason Brian Dalton a été inculpé pour six meurtres à Kalamazoo dans le Michigan, le 22 février 2016. — CAPTURE VIDEO

Le chauffeur Uber accusé d’avoir tué six personnes et blessé deux autres, le 20 février à Kalamazoo, dans le Michigan (Etats-Unis), a livré des explications sur son geste.

Jason Dalton a avoué aux policiers chargés de l’enquête que ses crimes avaient été commandités par le biais de son smartphone, a rapporté lundi le journal Detroit Free Press.

>> A lire aussi : Etats-Unis: le chauffeur Uber inculpé de meurtres pour sa randonnée mortelle

Une évaluation psychologique ordonnée par un juge

L’homme de 45 ans aurait expliqué que « les problèmes ont commencé » quand il a ouvert son application Uber, utilisée par les clients pour réserver un trajet. Selon lui, un symbole ressemblant à une tête de diable serait alors apparu.

L’application « donnait une mission et prenait littéralement le contrôle du corps tout entier » aurait affirmé l’homme, d’après le compte rendu des enquêteurs.

Au début du mois, une évaluation psychologique du chauffeur avait été ordonnée par un juge.