VIDEO. Explosion d'une voiture à Berlin: La piste de l'homicide privilégiée

POLICE La charge explosive se trouvait «sur ou dans la voiture», selon la police allemande...

20 Minutes avec AFP

— 

La voiture a explosé en pleine rue.
La voiture a explosé en pleine rue. — Michael Sohn/AP/SIPA

Un engin explosif a tué le conducteur d’une voiture à Berlin en Allemagne, a indiqué la police allemande. La charge explosive se trouvait « sur ou dans la voiture », a précisé le porte-parole de la police.

Selon le quotidien Die Welt, un homme roulait à bord d’une Volkswagen en direction du centre-ville lorsque son automobile a explosé. Grièvement blessé, il serait décédé sur place. Personne d’autre n’a été blessé.

Le véhicule enfoncé à l’avant

L’incident est survenu vers 8 h, en plein trafic matinal, sur une rue très empruntée du quartier bourgeois de Charlottenbourg, dans l’ouest de la ville, à proximité de l’opéra Deutsche Oper.

Des témoins ont publié des photos prises sur les lieux de l’explosion. La police de Berlin a également tweeté une photo du véhicule qui n’est pas déchiqueté mais n’a plus de vitres et semble enfoncé à l’avant et sur le toit à la suite d’un tonneau.

Une onde de choc ressentie à plus d’un kilomètre

Selon un autre quotidien allemand Bild, la déflagration aurait provoqué une onde de choc qui a été ressentie à un kilomètre du lieu de l’explosion », a expliqué un habitant au quotidien.

Les enquêteurs ont bloqué la route et prié dans un premier temps les riverains de rester chez eux et de fermer leurs fenêtres, le temps de s’assurer de l’absence d’autres charges explosives dans la voiture.

La piste de l’homicide privilégiée

« L’identité de la victime reste à déterminer », a dit Michael Merkle, porte-parole de la police, à la chaîne de télévision N24, de même que la nature de l’explosif.

« Il n’y a pour le moment aucun indice sur une origine terroriste », a ensuite indiqué la police sur Twitter, identifiant le défunt comme étant un homme de 43 ans.

« Nous partons du principe qu’il s’agit d’un homicide », a déclaré au quotidien Tagesspiegel un représentant du parquet de la capitale, Martin Steltner. L’enquête a été confiée à la brigade criminelle.