Air cocaïne : Trois mois de détention provisoire pour Christophe Naudin

JUSTICE Le procureur dominicain avait requis un an de détention provisoire, mettant en avant les risques de fuite de l’accusé…

20 Minutes avec AFP

— 

Christophe Naudin à la cour de Saint-Domingue le mardi 8 mars.
Christophe Naudin à la cour de Saint-Domingue le mardi 8 mars. — Orlando Barría/SIPA

Christophe Naudin n’est pas tiré d’affaire, loin de là. Un juge de République dominicaine a ordonné jeudi le placement en détention provisoire, pour trois mois, du Français. Celui-ci avait été extradé d’Egypte vers la République dominicaine pour son implication dans l’évasion des deux pilotes français de l’affaire dite « Air Cocaïne ».

« Nous n’avons pas d’autre option que de décréter la détention provisoire pour trois mois », a déclaré le magistrat Alejandro Vargas, reprenant les arguments du procureur sur les risques de fuite de Christophe Naudin, 52 ans. «Si vous avez les techniques pour que d'autres personnes s'enfuient, évidemment vous devez bien maîtriser les techniques d'évasion», a lancé le juge à Christophe Naudin, expert en sécurité aérienne de 52 ans. La durée de détention provisoire est toutefois inférieure aux réquisitions du procureur Milciades Guzman, qui avait demandé un an, évoquant un dossier «complexe».

« Pas le moindre risque de fuite »

« Il n’y a pas le moindre risque de fuite », avait pourtant assuré, dans des déclarations rapportées par les médias locaux, l’ambassadeur de France en République dominicaine, José Gomez. L’avocat du Français, Miguel Valerio, avait demandé la remise en liberté de son client et l’abandon des charges pesant contre lui pour violation supposée de la Convention de Palerme des Nations unies sur le crime transnational.

Lors de l'audience, Christophe Naudin a expliqué, avec l'aide d'un traducteur, avoir cru, au moment de son extradition la semaine dernière d'Egypte, qu'il rentrait dans son pays, sur la foi des déclarations d'un responsable de la sécurité de la prison où il était détenu. «Il m'a réveillé et m'a dit : "Félicitations, ton ambassade a réussi à te faire libérer, tu reviens en France"», a-t-il relaté.

Depuis son extradition d’Egypte, la semaine dernière, Christophe Naudin est détenu au Palais de justice de Saint-Domingue. Le Français encourt 10 à 15 ans de prison pour association de malfaiteurs et trafic de migrants.