Le réchauffement climatique pourrait causer plus de 500.000 morts sur Terre en 2050

ENVIRONNEMENT Les dérèglements climatiques pourraient en effet faire chuter la productivité agricole…

H. B. avec AFP

— 

Une rizière cultivée au Vietnam.
Une rizière cultivée au Vietnam. — HOANG DINH NAM

L’impact du changement climatique sur la production alimentaire pourrait causer près de 529.000 morts en 2050. C’est ce que révèle une étude parue ce jeudi dans The Lancet, la première à évaluer l’impact du changement climatique sur le régime alimentaire et le poids des gens.

Jusqu’à présent, « de nombreuses recherches se sont penchées sur la sécurité alimentaire, mais peu se sont concentrées sur les effets plus larges en matière de santé de la production agricole », souligne Marco Springmann, de l’Université d’Oxford qui a dirigé l’étude, dans un communiqué.

Une diminution moyenne de 3,2 % de la quantité de nourriture disponible

Si aucune mesure n’est prise pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, le changement climatique pourrait réduire « d’environ un tiers » l’amélioration prévue de la quantité de nourriture disponible d’ici à 2050, indiquent les chercheurs.

>> A lire aussi: Pourquoi le niveau des océans va monter

Au niveau individuel, cela se traduirait par une diminution moyenne de 3,2 % de la quantité de nourriture disponible, de 4 % de la consommation de fruits et légumes et de 0,7 % de celle de viande rouge par rapport à 2010, estiment les chercheurs.