Semaine décisive pour la stratégie en Irak

Faustine Vincent - ©2007 20 minutes

— 

L'avenir de la politique de Bush en Irak se joue cette semaine. Premier acte aujourd'hui et demain, avec le témoignage devant le Congrès, majoritairement démocrate, du général David Petraeus, le commandant de la force multinationale en Irak. Selon la presse américaine, il devrait annoncer la baisse de 75 % des violences confessionnelles depuis l'envoi supplémentaire de 30 000 soldats en janvier dernier. Le général Petraeus devrait également se prononcer en faveur du départ d'environ 4 000 hommes début 2008, au moins pour apaiser le Congrès et les 60 % d'Américains qui réclament un retrait. L'ambassadeur des Etats-Unis en Irak, Ryan Crocker, livrera lui aussi son évaluation de la situation.

Deuxième acte, le président Bush s'adressera ensuite aux Américains à une date non précisée. Il défendra sa stratégie et donnera sa « vision pour notre engagement futur en Irak, susceptible d'être soutenu par la population américaine et ses dirigeants élus des deux partis », a-t-il dit samedi depuis Sydney.

Troisième acte, l'administration Bush doit rendre un rapport aux parlementaires d'ici à samedi. Actuellement, 168 000 GI's sont déployés en Irak.