L'Allemagne déjoue des attentats

(Avec AFP) - ©2007 20 minutes

— 

Berlin a annoncé hier avoir échappé aux « plus graves tentatives d'attentats » jamais préparées sur le territoire allemand. Trois suspects ont été arrêtés mardi en Allemagne après neuf mois d'enquête. Ils sont membres présumés d'une cellule allemande d'un mouvement islamiste international originaire d'Ouzbékistan, l'Union du Djihad islamique, qui travaille en « liaison étroite » avec Al-Qaida, selon Berlin. Les suspects sont deux Allemands, âgés de 22 et 26 ans, et un Turc de 29 ans, formés dans des camps terroristes au Pakistan.

Ils préparaient des attentats à la voiture piégée contre des installations fréquentées par des Américains : discothèques, pubs ou aéroports. Selon une radio allemande, l'aéroport de Francfort et la base aérienne de Ramstein, quartier général des forces aériennes américaines en Europe, étaient visés, ce que les autorités n'ont pas confirmé hier. Les bombes que les suspects se préparaient à utiliser auraient eu un impact équivalent à 550 kg de TNT. Une quantité suffisante pour « fabriquer des charges explosives d'une force supérieure à celle des attentats de Madrid et Londres », a déclaré la police criminelle fédérale. « Notre pays représente pour le terrorisme international à motivation islamiste une cible d'attentats, et pas seulement une base arrière pour les terroristes », ont souligné les autorités. L'Allemagne a déjà déjoué sept attentats depuis 2000. Berlin a précisé n'avoir « aucune connaissance » de connexions avec l'attaque terroriste déjouée au Danemark mardi, où huit hommes soupçonnés de liens avec Al-Qaida ont été arrêtés.