Libye: Au moins 40 morts dans un raid américain visant Daesh

ETAT ISLAMIQUE Plus de 40 personnes ont été tuées ce vendredi dans un raid aérien contre une maison abritant des membres de Daesh...

20 Minutes avec AFP

— 

La Libye est plongée dans le chaos depuis la chute de Mouammar Kadhafi en 2011.
La Libye est plongée dans le chaos depuis la chute de Mouammar Kadhafi en 2011. — Mohammed El-Sheikhy/AP/SIPA

Un camp d’entraînement de l’organisation Etat islamique, situé en Libye, a été bombardé ce vendredi par des avions de combats américains. Plus de 40 personnes, dont probablement un responsable, ont été tuées dans ce raid aérien contre une maison abritant des membres de Daesh à Sabrata, à 70 km à l’ouest de Tripoli.

Un haut dignitaire de Daesh tué

Selon un responsable américain, un haut responsable de Daesh aurait « probablement » été tué lors de cette frappe. Le New York Times, citant un responsable occidental non identifié, a affirmé que le raid avait été mené contre un camp de djihadistes où se trouvait Nourredine Chouchane, un haut responsable tunisien du groupe qui serait lié à deux attentats sanglants l’année dernière en Tunisie.

>> A lire aussi : Retour sur cinq ans d’instabilité en Libye

Les responsables libyens n’ont pas été en mesure de dire qui était à l’origine du raid mais un responsable américain a affirmé que des avions de combat américains avaient bombardé un camp d’entraînement de l’EI et une cible de « haute valeur », sans autre précision. « La frappe a été très précise, touchant seulement la maison », a souligné de son côté un responsable du gouvernement parallèle installé à Tripoli. Ce bâtiment avait deux étages et une réunion de membres présumés de Daesh s’y tenait probablement au moment du raid, a dit un membre du conseil militaire de Sabrata qui a requis l’anonymat.

Le groupe djihadiste s’est implanté en Libye en profitant du chaos dans lequel est plongé le pays depuis qu’une révolte a chassé du pouvoir en 2011 le dictateur Mouammar Kadhafi.