Présidentielle en Ouganda: Kizza Besigye, le principal opposant, remis en liberté

© 2016 AFP

— 

Le principal candidat de l'opposition Kizza Besigye arrive au bureau de vote dasn sa ville de Rukungiri, à 400 kilomètres à l'Ouest de la capitale Kampala, le 18 février 2016
Le principal candidat de l'opposition Kizza Besigye arrive au bureau de vote dasn sa ville de Rukungiri, à 400 kilomètres à l'Ouest de la capitale Kampala, le 18 février 2016 — STRINGER AFP

Le principal candidat de l'opposition à l'élection présidentielle en Ouganda, Kizza Besigye, brièvement interpellé par la police jeudi en fin d'après-midi, a été remis en liberté, a annoncé l'un de ses avocats à l'AFP.

«Il a été libéré sans être inculpé et ramené chez lui», a déclaré Ladislaus Rwakafuzi. M. Besigye avait été arrêté alors qu'il se trouvait devant une maison qu'il soupçonnait de servir de centre illégal de décompte des voix géré par le NRM (le parti au pouvoir) et la police, à Naguru, un quartier du nord-est de Kampala, selon son parti.