L’espace aérien grec violé par des avions de combat turcs

CONFLIT Plus de 20 violations de l'espace aérien grec ont été réalisées par six avions de guerre au-dessus des îles de l'est et du centre de la mer Egée...

20 Minutes avec AFP

— 

Des avions de combat turcs ont violé l'espace aérien grec.
Des avions de combat turcs ont violé l'espace aérien grec. — Remy de la Mauviniere/AP/SIPA

La tension monte entre la Grèce et la Turquie, toutes deux membres de l'Otan. Athènes accuse l’aviation turque d’avoir violé ce lundi, au moins à 20 reprises, son espace aérien au-dessus des îles de l’est et du centre de la mer Égée.

Deux des avions turcs étaient armés

Deux des avions turcs étaient armés et ont été pris en chasse à deux reprises par des avions de combat grecs, relate l'agence publique grecque ANA.

Ces incidents interviennent au moment où un groupe naval de l'Otan est sur le point de lancer des patrouilles dans les eaux séparant la Turquie de la Grèce. Cette opération a pour but de dissuader les passeurs de faire traverser des milliers de migrants fuyant les conflits principalement en Syrie et en Irak pour rejoindre l'Europe, parfois au péril de leur vie.

>> A lire aussi : L'Otan va dépêcher une flotte «sans tarder» en mer Egée pour lutter contre les passeurs de migrants

Déjà plusieurs incidents

Ce contentieux territorial en mer Egée ne date pas d'aujourd'hui. L’une des craintes d’Athènes est qu’Ankara ait l’intention de profiter de la crise des migrants pour renforcer sa présence en mer Égée. Ce différend territorial, qui porte notamment sur les îlots « Imia », a causé plusieurs incidents sérieux entre les deux pays.

La Turquie envoie régulièrement des patrouilles au-dessus des zones dont la Grèce assure avoir le contrôle, ce qui donne souvent lieu à des « accrochages » entre avions de combat des forces aériennes grecques et turques.