Cargo à la dérive: Le «Modern Express» est arrivé dans le port de Bilbao

REMORQUAGE Après trois jours de remorquage dans le Golf aquitain...

R.S.

— 

Le cargo "Modern Express" est remorqué par le bateau espagnol "Centaurus" vers le port de Bilbao, le 3 février 2016
Le cargo "Modern Express" est remorqué par le bateau espagnol "Centaurus" vers le port de Bilbao, le 3 février 2016 — ANDER GILLENEA AFP

Alors qu’il devait entrer au port de Bilbao à 9h30 mercredi matin, c’est avec un peu de retard que le Modern Express a vu son périple prendre fin. Depuis trois jours le navire était tracté par un remorqueur, le Centaurus, afin d’éviter un échouage sur les plages landaises. Le navire a finalement rallié le port basque en fin d’après-midi.

Le navire est arrivé à destination « à environ 2,5 nœuds (4,5 km/h) », selon une porte-parole du ministère espagnol de l’Equipement. Dès 12h00, il était visible depuis le port, fortement incliné à tribord, sous un grand ciel bleu, mais gêné par des vents violents et une mer agitée.

Une première pour des manœuvres de cette ampleur

Huit hommes ont été envoyés par hélicoptère sur le cargo « afin de mettre en place des câbles de remorquage supplémentaires », a indiqué un porte-parole de la compagnie de sauvetage néerlandaise Smit Salvage en charge des opérations. Trois remorqueurs espagnols supplémentaires ont été envoyés pour amener le cargo au port en toute sécurité, a annoncé le ministère espagnol de l’équipement.

Selon une porte-parole du port, c’est la première fois que des manœuvres de cette ampleur, impliquant un navire de 164 mètres transportant quelque 3.600 tonnes de bois et d’engins de travaux, sont organisées dans le port, l’un des plus grands de la façade atlantique espagnole avec quelque 31 millons de tonnes de fret en 2014.