Angela Merkel est la femme la plus puissante, selon Forbes

POLITIQUE Pour la deuxième année consécutive...

D'après AFP

— 

La chancelière Angela Merkel a annoncé vendredi, à l'issue d'un sommet à huis clos de sa "grande coalition" à Meseberg près de Berlin, la relance des réformes --en matière énergétique, climatique et sociale-- pour la deuxième partie de la législature qui s'achève en 2009.
La chancelière Angela Merkel a annoncé vendredi, à l'issue d'un sommet à huis clos de sa "grande coalition" à Meseberg près de Berlin, la relance des réformes --en matière énergétique, climatique et sociale-- pour la deuxième partie de la législature qui s'achève en 2009. — AFP

La chancelière allemande Angela Merkel arrive pour la deuxième année consécutive en tête du classement Forbes des femmes les plus puissantes du monde. La secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice n’a donc pas réussi à lui ravir la place. Pire, elle se fait dépasser pour la médaille d’argent par la vice-Première ministre chinoise Wu Yi.

Pour la quatrième année consécutive, le magazine américain publie dans son numéro spécial jeudi une liste des cent femmes les plus influentes de la planète.

Parmi les dix premières, cinq sont Américaines et trois viennent d'Asie. La ministre française des Finances, Christine Lagarde, est à la 12e place. Michèle Alliot-Marie la dépasse d'une courte tête à la 11e place.

Anne Lauvergeon, 14e

Outre la Chinoise Wu Yi, deux autres Asiatiques, Ho Ching, PDG du groupe Temasek, société publique singapourienne d'investissements, et la présidente du Parti du Congrès Sonia Gandhi en Inde, arrivent respectivement à la 3e et à la 6e place.

Quelque 29% des femmes de la liste font partie de gouvernements et 66% sont des femmes d'affaires. Une Française, Anne Lauvergeon, PDG du groupe nucléaire Areva, est photographiée sur la couverture du numéro spécial de Forbes. Elle est 14e.