Probable fausse alerte au tireur dans un hôpital militaire de San Diego

MONDE Le bâtiment a été sécurisé et les autorités n'ont rien trouvé...

P.B.

— 

L'hôpital militaire de la Navy se trouve dans le centre-ville de San Diego
L'hôpital militaire de la Navy se trouve dans le centre-ville de San Diego — CBS

Pas de tireur, pas d'impact, pas de balle. Alors qu'un témoin a signalé trois coups de feu dans un hôpital militaire de San Diego, mardi matin, la Navy a n'a rien trouvé après avoir inspecté le bâtiment. Une fausse alerte est probable, mais dans le doute, les fouilles vont se poursuivre, ont expliqué les autorités lors d'une conférence de presse.

Un porte-parole de la Marine américaine a indiqué à l'AFP qu'«une fouille de haut en bas du bâtiment» a été réalisée et qu'il n'y avait pour l'instant «pas de victime signalée» et «pas de signe de fusillade» ayant eu lieu ou encore en cours. La police locale accompagnée de la police des autoroutes et de chiens entraînés pour ce type d'intervention a «fait une fouille initiale sans rien trouver» et passe à présent le bâtiment au peigne fin, a détaillé ce porte-parole, Jon Nylander.

Trois coups de feu, selon un unique témoin

L’alerte a été sonnée vers 8h00 du matin (17h00 en France).  «Selon des premières informations émanant d'un seul témoin, trois coups de feu ont été entendus dans le sous-sol du bâtiment 26» de l'hôpital, a indiqué le commandement de la marine pour le sud-ouest des Etats-Unis (CNRSW).

« Un tireur actif a été signalé dans le bâtiment 26 du Centre naval médical de San Diego. Il est conseillé à tous les occupants de courir, se cacher ou se battre », avait indiqué un peu plus tôt l’administration de la Navy sur sa page Facebook.

** ! ATTENTION !** An active shooter has just been been reported in building #26 at Naval Medical Center San Diego. All…

Posted by Naval Medical Center San Diego (NMCSD) on Tuesday, January 26, 2016

Un demi-douzaine de fusillades dans des bâtiments militaires depuis 2013

Le centre médical se trouve dans le centre ville de San Diego, au sud de la Californie. A 10 heures (19h00 à Paris), les premières personnes a être évacuées sont sorties d'un bâtiment voisin. La circulation a été bloquée aux alentours du parc Balboa.

Depuis une fusillade en 2013 dans des bureaux de la marine en plein centre de la capitale Washington, dans le quartier du Navy Yard, qui avait fait 12 morts, une demi-douzaine de fusillades sur des bases de la marine ont lieu chaque année, selon le Navy Times.