La Turquie opposée à la présence des Kurdes syriens du PYD aux discussions de paix sur la Syrie

MONDE Des pourparlers de paix sur la Syrie qui doivent débuter vendredi à Genève...

20 Minutes avec AFP

— 

Un drapeau des YPG, milices du Parti de l'union démocratique (PYD, Kurdes de Syrie) flotte sur la ville de Tall Abyad, en Syrie, le 25 juin 2015
Un drapeau des YPG, milices du Parti de l'union démocratique (PYD, Kurdes de Syrie) flotte sur la ville de Tall Abyad, en Syrie, le 25 juin 2015 — Delil Souleiman AFP

La Turquie refuse « catégoriquement » la présence des Kurdes syriens du Parti de l’union démocratique (PYD) lors des pourparlers de paix sur la Syrie qui doivent débuter vendredi à Genève, a confirmé mardi son Premier ministre Ahmet Davutoglu.

« Terroristes »

« Nous refusons catégoriquement que le PYD et les YPG (Unités de protection du peuple, les milices combattantes du PYD) soient assises autour de la table », a déclaré M. Davutoglu devant les députés de son parti, rappelant qu’il considérait ces mouvements proches des rebelles du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) comme « terroristes ».