Un manifestant chinois de 1989 bientôt libéré après 18 ans de prison

— 

Il aura au moins échappé à la peine de mort. Li Weihong, 39 ans, devrait sortir de prison le 11 novembre, après 18 ans passé derrière les barreaux. Arrêté pour sa participation aux manifestations en faveur de la démocratie en 1989, alors qu’il avait 21 ans, il est l’un des plus anciens prisonniers politiques chinois, selon la Fondation Dui Hua.

Ouvrier en 1989, Li avait été condamné à mort en 1989 pour «hooliganisme» après avoir pris part à des manifestations violentes dans la province du Hunan (centre). Sa condamnation avait ensuite été commuée en peine de prison. Il doit être libéré prochainement grâce à plusieurs réductions de peine pour bonne conduite.

Une centaine de participants au mouvement du Printemps de Pékin en 1989, qui s'est achevé par la répression sanglante de Tiananmen le 4 juin, sont encore derrière les barreaux, selon les associations de défense des droits de l'homme.