Syrie et Irak: l'EI devrait être «très sérieusement atteint» d'ici fin 2016

© 2016 AFP

— 

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry (g) et le Premier ministre irakien Haider al-Abadi, le 21 janvier 2016 à Davos
Le secrétaire d'Etat américain John Kerry (g) et le Premier ministre irakien Haider al-Abadi, le 21 janvier 2016 à Davos — Jacquelyn Martin POOL

Le groupe Etat islamique en Irak et en Syrie devrait être «très sérieusement atteint» d'ici à la fin de l'année, a assuré jeudi le secrétaire d'Etat américain John Kerry dont le pays pilote une coalition militaire contre les jihadistes.

«Je pense que d'ici à la fin de 2016, notre objectif consistant à très sérieusement atteindre Daech en Irak et en Syrie et de tenter d'avoir un impact sur Mossoul et Raqa sera rempli», a déclaré M. Kerry à quelques journalistes en marge du Forum économique de Davos.

«Je crois que nous sommes sur la voie, nous infligeons aujourd'hui beaucoup de dégâts à Daech. Ils ont perdu (...) 40% du territoire qu'ils contrôlent en Irak, 20-30% au total», a ajouté le chef de la diplomatie américaine.

John Kerry a également confirmé que 24 ministres des Affaires étrangères de pays membres de la coalition internationale se retrouveraient à Rome le 2 février pour discuter de la «stratégie en cours» contre le groupe EI et obtenir davantage d'implication de certains pays, qu'il n'a pas nommés.

La France et les Etats-Unis avaient réuni mercredi à Paris un conseil de guerre de sept ministres de la Défense de la coalition contre le groupe Etat islamique, avec pour objectif d'intensifier l'effort militaire contre les jihadistes.

A cette occasion, le chef du Pentagone Ashton Carter avait annonce que les Etats-Unis inviteraient le 11 février à Bruxelles les ministres de la Défense de 26 pays de la coalition.