Hambourg: Huit suspects « d'origine immigrée » identifiés après les violences du Nouvel An

SOCIETE La police a recueilli pour l’instant « 205 plaintes »...

R.L. avec AFP
— 
Une voiture de police devant la gare de Cologne, le 6 janvier 2016
Une voiture de police devant la gare de Cologne, le 6 janvier 2016 — Hermann J. Knippertz/AP/SIPA

Huit suspects, tous « d’origine immigrée » dont des demandeurs d’asile, ont été identifiés après les violences du Nouvel An à Hambourg (nord de l’Allemagne), commises parallèlement à celles de Cologne, a indiqué vendredi la police locale, précisant avoir reçu 205 plaintes.

« 205 plaintes »

« A l’heure actuelle, les enquêteurs ont identifié huit suspects », a précisé dans un communiqué la police de Hambourg, selon laquelle il s’agit de personnes « d’origine immigrée ».

« Parmi (ces suspects) se trouvent des réfugiés issus d’un foyer de la ville de Hambourg ainsi que des délinquants vivant depuis plusieurs années » dans la ville portuaire, a ajouté la police. Le communiqué n’évoque aucune interpellation.

La police a recueilli pour l’instant « 205 plaintes », contre 133 dimanche, et « la majorité se réfère à des délits commis » dans une rue du quartier chaud de Hambourg, précise la police. Elle fait aussi état de cas d’agressions sexuelles sans plus de précision.

La police de Hambourg a annoncé par ailleurs enquêter sur un groupe d’une vingtaine de personnes présentes au moment des faits, sans toutefois disposer d’éléments incriminants pour l’instant, selon la même source.