Arabie saoudite: La soeur du blogueur Raef Badaoui emprisonnée

LIBERTES La soeur du blogueur saoudien emprisonné depuis 2012 a été arrêtée et placée en prison en Arabie saoudite...

A.-L.B. avec AFP

— 

Capture écran du site change.org demandant la libération de Samar Badaoui, frère du blogueur saoudien emprisonné depuis 2012.
Capture écran du site change.org demandant la libération de Samar Badaoui, frère du blogueur saoudien emprisonné depuis 2012. — www.change.org/

Amnesty International dénonce un « nouveau recul alarmant des droits de l’Homme » en Arabie saoudite après l’arrestation de la soeur du blogueur saoudien Raef Badaoui. Ce dernier, emprisonné depuis 2012, a été condamné par Ryad à 10 ans de prison et 1.000 coups de fouet.

>> A lire aussi : Qui est Raef Badawi, dont la flagellation vient d’être reportée ?

Samar Badaoui a été arrêtée mardi matin à Jeddah, avec sa fille de deux ans, avant d’être interrogée par la police puis incarcérée à la prison de Dhahran, a indiqué l’ONG sur son site internet.

Animation d’un compte Twitter

Selon Ensaf Haidar, l’épouse de Raef Badaoui, elle « a été arrêtée sous l’accusation d’avoir animé le compte Twitter @WaleedAbulkhair » de son ex-mari, militant des droits de l’Homme qui purge, lui, une peine de 15 ans de prison.

Cette arrestation « est un nouveau recul alarmant des droits de l’Homme en Arabie saoudite et démontre l’extrême détermination des autorités à mener leur campagne impitoyable de harcèlement et d’intimidation contre les défenseurs des droits de l’Homme pour les contraindre au silence », a déclaré Philip Luther, chargé du Moyen-Orient pour la branche américaine d’Amnesty International.

Droits de l’Homme bafoués

Human Rights Watch (HRW) a appelé les autorités saoudiennes à libérer « immédiatement » Samar Badaoui et à « cesser de poursuivre les gens uniquement pour leurs critiques des pratiques saoudiennes en matière de droits de l’Homme ».

Un mot-dièse  a par ailleurs été lancé mardi sur Twitter, ainsi qu’une pétition sur le site change.org

The latest example of #SaudiArabia’s utter contempt for its #HumanRights obligations. https ://t.co/4HjVEVH7jG #FreeSamarBadawi @KingSalman

 

 

Selon Amnesty, Samar Badaoui doit comparaître mercredi devant un juge. Elle fait l’objet d’une interdiction de quitter le royaume depuis décembre 2014, a précisé l’ONG.