Le site des Jeux olympiques sauvé

— 

Le bilan de deux violents incendies qui ravagent le Péloponnèse, dans le sud de la Grèce, s'est alourdi samedi à 41 morts, alors que pompiers et soldats ratissaient la zone à la recherche d'autres victimes.
Le bilan de deux violents incendies qui ravagent le Péloponnèse, dans le sud de la Grèce, s'est alourdi samedi à 41 morts, alors que pompiers et soldats ratissaient la zone à la recherche d'autres victimes. — Haris Karamaneas AFP

Le bilan des incendies meurtriers qui ravagent depuis trois jours le Péloponnèse et l'île d'Eubée, au nord-est d'Athènes, a atteint dimanche soir 63 morts, après la découverte de cinq corps en Eubée.

Le feu a atteint dimanche en fin d'après-midi, dimanche, le village d'Olympie, tout proche du prestigieux site antique des Jeux. Mais Le site antique et le musée archéologique d'Olympie, «ont été sauvés», a déclaré le secrétaire général du ministère de la Culture, Christos Zahopoulos.

Des habitations du village d'Olympie ont en revanche brûlé tandis qu'un hôtel a été évacué, selon les services des pompiers.

Ministre de la Culture sur place

Les pompiers ont envoyé sur place un avion, trois hélicoptères et 30 pompiers et onze véhicules, a indiqué leur service à Athènes.

Le ministre de la Culture, Georges Voulgarakis, a quitté précipitamment Athènes pour se rendre sur les lieux, a indiqué son ministère.

Le sanctuaire d'Olympie, dédié à Zeus, a accueilli les Jeux antiques de l'an 776 avant notre ère jusqu'au IVe siècle de notre ère. Le site est sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco.