Un rapport dénonce les «conditions de travail brutales» dans les usines de jouets en Chine

CHINE Les grandes marque disent être préoccupées par la sécurité...

P. K.

— 

Un groupe de défense des travailleurs chinois a dénoncé mardi les conditions de travail dans les usines fabriquant les jouets des grandes marques internationales, renvoyant sur celles-ci la responsabilité des défauts des produits Made in China.
Un groupe de défense des travailleurs chinois a dénoncé mardi les conditions de travail dans les usines fabriquant les jouets des grandes marques internationales, renvoyant sur celles-ci la responsabilité des défauts des produits Made in China. — Mark Ralston AFP/Archives
Non seulement les jouets chinois sont parfois dangereux pour la santé, mais en plus, ils sont fabriqués sans respect du code du travail! Un rapport de l’ONG China Labor Watch, rendu public mardi dénonce les «conditions de travail brutales» dans les usines à jouets en Chine.

Après des mois d’enquête, l’ONG a relevé des infractions dans huit usines chinoises sous contrat avec les plus grandes marques de jouet, comme Walt Disney, Bandai et Hasbro.

«Fermer les yeux»

«Les salaires sont bas, les avantages inexistants, l'environnement de travail dangereux et les conditions de vie humiliantes», attaque l’ONG, qui accuse les grandes entreprises de «fermer les yeux sur la sécurité» et d'«ignorer les conditions de travail dans les usines de leurs sous-traitants».

«Nous sommes fermement engagés en faveur de la sécurité et du bien-être des ouvriers et de normes de travail justes et équitables», a rétorqué
Disney dans un communiqué.

Hasbro a promis d’enquêter sur les révélations du rapport et de prendre «rapidement et efficacement» les mesures qui s’imposeraient.