Presque plus d’espoirs pour les 181 mineurs

CHINE Les propriétaires de la mine n’auraient pas prévu la catastrophe...

P. K.

— 

Les proches des mineurs coincés par une inondation se battent avec les officiels du gouvernement à Xintai, devant le bâtiment de la Huayuan Mining Corp
Les proches des mineurs coincés par une inondation se battent avec les officiels du gouvernement à Xintai, devant le bâtiment de la Huayuan Mining Corp — Reuters

Il ne reste plus grand espoir de sauver les 181 mineurs de charbon piégés dans deux puits inondés depuis vendredi. Les sauveteurs sont néanmoins toujours au travail dans la houillère de la ville de Xintai (province du Shandong).

La catastrophe a été provoquée par une brusque élévation du niveau des eaux d'un cours d'eau local qui se sont engouffrées dans l'un des puits de la grande mine.
 
100 jours
 
Mercredi après-midi, les pompes évacuaient 2.000 mètres cubes d’eau par heure, mais selon les sauveteurs, même avec une capacité de 5.000 mètres cubes, il faudrait 100 jours pour vider la mine.
 
Dimanche, des heurts se sont produits entre policiers et familles de victimes en colère. Les autorités chinoises avaient promis d’améliorer la sécurité dans les mines, après la catastrophe qui avait tué 171 mineurs en novembre 2005. Selon l’administration, les propriétaires de la mine n’ont pas pris les mesures nécessaires pour anticiper la catastrophe.

Depuis le début de l’année 2007, 2.000 personnes sont décédées dans des mines en Chine.