George Tenet responsable du 11 septembre?

ETATS-UNIS Selon un rapport déclassifié de la CIA, l'ancien directeur des services de renseignement n'avait pas de stratégie complète contre Al-Qaïda…

A. Sulzer

— 

George Tenet, ancien directeur de la CIA
George Tenet, ancien directeur de la CIA — DR

Le 11 septembre aurait-il eu lieu si George Tenet, l'ancien directeur de la CIA, n’avait pas dirigé l’agence? Une synthèse d'un rapport tout juste déclassifié de la CIA lui attribue en tous les cas une «responsabilité suprême» dans le manque d'une stratégie globale et unifiée contre Al-Qaïda avant les attentats du 11 septembre 2001.

Selon ce rapport - demandé par certains membres du Congrès afin de déterminer la responsabilité des dirigeants de la CIA dans les manquements des services de renseignement américains — George Tenet et ses adjoints s'étaient engagés dans une lutte contre le terrorisme bien avant le 11 septembre. «Nous sommes en guerre» contre Al-Qaïda avait même déclaré, dès 1998, le chef des services secrets.

Des informations cruciales non-utilisées


Mais, selon le rapport, la direction de la CIA, «malgré ses efforts, n'a pas toujours travaillé efficacement et n'a pas été assez coopérative», notamment dans le partage d'information avec d'autres agences de renseignement et les autorités administratives. Elle n'a pas su «partager et analyser comme il l'aurait fallu des informations cruciales», ne parvenant pas à franchir les obstacles bureaucratiques et les déficits budgétaires. Une conclusion comparable à celle du rapport de la commission d'enquête parlementaire sur le 11 septembre qui n'avait toutefois pas mis directement en cause les dirigeants de la CIA.

Bien que l'agence n'ait jamais trouvé d'indice ferme qui lui aurait permis de prévoir et d'empêcher les attentats du 11 septembre, elle n'a pas su «mettre en place une approche documentée et complète» d'Al-Qaïda.

Le rapport, remis il y a deux ans aux commissions du renseignement du Congrès, préconise donc la mise en place d'un conseil afin de déterminer la responsabilité individuelle de chaque dirigeant de la CIA dans les erreurs ayant conduit au 11 septembre.

George Tenet se défend


Une idée que ne partage pas l'actuel directeur de la CIA, Michael Hayden, qui s'est opposé à la publication du rapport afin de ne pas «distraire les agents de la CIA».

George Tenet, désormais professeur à l'université Georgetown de Washington, a réagi en estimant que les conclusions du rapport étaient «complètement fausses». «Nous avions en fait un plan robuste, marqué par des efforts extraordinaires et dévoué à la lutte contre le terrorisme et ce, bien avant le 11 septembre», s'est défendu celui qui avait mis en cause la lenteur des décideurs politiques dans son livre «At the center of the storm» («au cœur de la tempête»). Selon lui, la CIA était déjà en crise lorsqu'il en a pris la tête en 1997 en raison d'une morale en berne et de lignes budgétaires en baisse.

George Tenet a reçu la Médaille de la Liberté des mains de George W. Bush en décembre 2004.