Ebola: L'OMS déclare la fin de l'épidémie en Guinée

SANTÉ D'après l'OMS, la Guinée est exempte de la transmission du virus Ebola...

L.C. avec AFP

— 

Un panneau d'information sur le virus Ebola, à Conakry en Guinée le 8 septembre 2014
Un panneau d'information sur le virus Ebola, à Conakry en Guinée le 8 septembre 2014 — Cellou Binani AFP

C’est officiel, la Guinée est exempte de la transmission du virus Ebola, a annoncé ce mardi l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans un communiqué. Deux ans après l’arrivée du virus dans ce pays d’Afrique de l’Ouest, une période de quarante-deux jours, soit deux fois la période d’incubation, s’est écoulée depuis que la dernière personne infectée a été testée négativement pour la seconde fois.

 

A lire aussi : Le dernier patient d’Ebola en Guinée, un bébé d’un mois, est guéri

« Surveillance renforcée » durant 90 jours

« La Guinée entre maintenant dans une période de surveillance renforcée de 90 jours afin de pouvoir identifier rapidement tout cas nouveau et empêcher ainsi la propagation du virus », indique l’OMS, qui « félicite le gouvernement de la Guinée et son peuple pour être parvenus à arrêter l’épidémie de maladie à virus Ebola dans leur pays, ce qui est un accomplissement majeur ».

L’épidémie d’Ebola avait débuté en Guinée fin 2013. En Afrique de l’Ouest, elle a fait plus de 11.300 morts, sur 29.000 cas recensés, concentrés à 99 % dans trois pays limitrophes : la Guinée, la Sierra Leone, déclarée exempte le 7 novembre 2015, et le Liberia, où la fin de l’épidémie a été annoncée deux fois, en mai et septembre, avant de nouvelles résurgences.

>> A lire aussi : « Je pense qu’on ne rencontrera plus d’épidémie Ebola d’une telle ampleur »