Le président bolivien donne la moitié de son salaire aux victimes du séisme

AMERIQUE DU SUD Evo Morales accorde 951 dollars à son voisin péruvien en détresse...

— 

Mardi, le président bolivien, Evo Morales, allié de Hugo Chavez en Amérique latine, avait annoncé que le Venezuela avait accepté de se retirer en faveur de la Bolivie.
Mardi, le président bolivien, Evo Morales, allié de Hugo Chavez en Amérique latine, avait annoncé que le Venezuela avait accepté de se retirer en faveur de la Bolivie. — Don Emmert AFP/Archives

Le président bolivien Evo Morales et son vice-président Alvaro Garcia ont annoncé lundi qu'ils donneraient la moitié de leurs salaires mensuels pour les victimes du violent tremblement de terre du 15 août au Pérou, soit 951 dollars pour le premier et 925 dollars pour son vice-président.
 
Le président socialiste touche un salaire mensuel de 14.900 bolivianos (1.902 dollars), le vice-président 1.851 dollars, les ministres 1.634 dollars et les vice-ministres 1.379 dollars. Le salaire minimum s'élève à 62 dollars en Bolivie.
    
La Bolivie, pays voisin du Pérou, a été le premier à envoyer un avion directement à Pisco, chargé de 12 tonnes de vivres et de médicaments en aide aux quelque 170.000 sinistrés touchés par le violent tremblement de terre du 15 juillet.
    
Ce séisme de 7,7 sur l'échelle de Richter a fait plus de 540 morts et mille blessés selon la Défense civile.