Chine: Au moins dix villes sont en alerte rouge à la pollution atmosphérique

MONDE Le nord du pays étouffe sous un épais brouillard…

A.Ch.
— 
Des piétons le visage masqué pour se protéger de la pollution le 22 décembre 2015 à Pékin
Des piétons le visage masqué pour se protéger de la pollution le 22 décembre 2015 à Pékin — GREG BAKER AFP

Les Chinois étouffent sous la pollution : au moins dix villes chinoises sont placées ce jeudi en « alerte rouge », soit le niveau d’alerte maximal, à la pollution atmosphérique. C’est la quatrième fois en un mois que le nord du pays étouffe sous un épais brouillard.

>> A lire aussi: Un étrange coucher de soleil violet inquiète la Chine

La municipalité de Pékin a décrété une « alerte rouge » à la pollution pour la toute première fois début décembre, avant de réitérer la semaine dernière, adoptant à chaque fois des mesures exceptionnelles de restrictions à la circulation et de fermetures d'usines pour tenter de contenir le smog.