Illustration d'un cours de conduite à un conducteur avec un moniteur d'une auto-école.
Illustration d'un cours de conduite à un conducteur avec un moniteur d'une auto-école. — SERGE POUZET/SIPA

AUTO-ECOLE

Pays-Bas: Les leçons de conduite toujours payables en nature

La proposition n’est légale que si elle vient du moniteur… ou de la monitrice…

La prostitution est légale aux Pays-Bas, où cette profession est réglementée et dont les revenus sont imposés. Voilà pourquoi la loi « ride for ride », qui permettait aux élèves d’auto-école de payer leurs leçons de conduite en nature, avait été contestée par un député, qui mettait en avant des raisons fiscales. Mais le gouvernement néerlandais a finalement tranché : la pratique est légale.

Les apprentis conducteurs pourront donc continuer d’échanger une relation sexuelle contre un cours d’auto-école, « pourvu que les deux parties aient plus de 18 ans et que ce soit le moniteur qui suggère l’idée », comme l’ont précisé à CNN Melanie Schultz van Haegen, la ministre des Infrastructures et de l’Environnement, et Ard van der Steur, la ministre de la Sécurité et de la Justice.

« Ce phénomène n’est pas commun »

Ainsi, en Hollande, il n’est pas envisageable d’offrir de payer sa leçon de conduite par une relation sexuelle, ce qui reviendrait à pratiquer la prostitution sans permis et donc sans prélèvement sur les revenus, mais on peut en toute légalité dispenser un cours d’auto-école et proposer de se faire payer en nature.

Sentina van der Meer, chargée de communication auprès du ministère de la Sécurité et de la Justice, tient toutefois à rappeler que « ce phénomène n’est pas commun ». Nous voilà (en partie) rassurés.