VIDEO. Présidentielle américaine, JO, euro de foot... Les dix immanquables de 2016

ACTU L'année 2016 s'annonce chargée, entre l'Euro de foot, plusieurs retours attendus et la présidentielle américaine...

N.Beu.

— 

Florent Manaudou après son titre sur 50 m papillon le 3 août 2015.
Florent Manaudou après son titre sur 50 m papillon le 3 août 2015. — Sergei Grits/AP/SIPA

L’année 2015 vous a semblé trépidante ? L’actu de 2016 ne sera a priori pas plus reposante. Alors que janvier ne fait que commencer, un certain nombre de gros événements se profilent déjà à l’horizon. Pour vous donner une idée précise de ce qui vous attend (et aider ceux qui détestent le sport à planifier leurs vacances), 20 Minutes a rempli votre agenda.

24 janvier : Le retour de X-Files à la télévision

Fox Mulder et Dana Scully sont de retour. Plus de treize ans après leur dernier voyage en soucoupe volante, les deux agents du FBI ressortent des cartons de la Fox pour vous démontrer, une nouvelle fois, que « la vérité est ailleurs ». En 2002, les téléspectateurs n’étaient pourtant plus très nombreux à suivre les aventures classées X des deux héros de la série. Mais personne n’ayant repris le flambeau de la conspiration (à la télé, tout du moins), Gillian Anderson, David Duchovny et les autres ont décidé de se remettre à traquer les petits hommes verts et les billets de la même couleur. Six épisodes seront diffusés, d’abord aux Etats-Unis à partir du 24 janvier sur la Fox, puis sur M6 dans la foulée.

16 février : Le retour des Eagles of Death Metal à Paris

Après une apparition à Bercy lors du concert de U2, les Eagles of Death Metal vont revenir à Paris pour « finir » le concert tragiquement interrompu le 13 novembre par l’irruption de djihadistes. « Les fans qui étaient au Bataclan le 13 novembre seront invités », précise le communiqué du groupe. Il leur suffira « de se faire connaître auprès de leur point d’achat du 5 au 20 janvier, afin d’échanger leur billet du Bataclan contre une invitation pour l’Olympia ». Emotion garantie.

26 février : L’élection à la présidence de la Fifa

Le Game of Thrones du football revient aux basiques. Une élection, cinq candidats (pour l’instant en tout cas). Le Français Jérôme Champagne, le Prince jordanien Ali, le Sud-Africain Tokyo Sexwale (c’est son vrai nom), le Cheikh bahreïnien Salman et l’Italien Gianni Infantino convoitent le trône de fer laissé vacant par Sepp Blatter et retiré à la vue de Michel Platini, tous deux suspendus pour huit ans. On serait Jon Snow, on ne traînerait pas trop dans les couloirs de la Fifa, quand même.

10 juin-10 juillet : L’Euro de football

Les anti-football peuvent faire le plein de séries et de bouquins, la France ne devrait parler que de ballon rond durant un mois. Vingt-quatre équipes seront sur place, ce qui fait 51 matches pour un mois de compétition. Sans être favorite, la France peut compter sur un fait historique : les deux dernières fois qu’elle a organisé un tournoi international sur son sol, elle l’a emporté (1984 et 1998). A Karim de faire le boulot. Ou Mathieu.

Karim Benzema lors du match entre la France et l’Arménie le 8 octobre 2015. - Lionel Cironneau/AP/SIPA

5-21 août : Les Jeux olympiques à Rio

Parce qu’il n’y avait pas assez de sport à la télé cette année, Canal + et France Télévisions diffuseront en août les Jeux olympiques. L’occasion de s’extasier encore une fois sur les performances de Teddy Riner, de Florent Manaudou et des handballeurs français, mais aussi de se découvrir une passion pour le tir à l’arc et le kayak. On vous connaît.

La dernière mission de Rosetta

Attention, grand spectacle. Pour son baroud d’honneur, la sonde sera envoyée sur le noyau de la comète Tchouri. Une manœuvre très risquée, puisque Rosetta n’est pas faite pour atterrir, mais qui vaut le coup. Non seulement l’agence spatiale européenne (ESA) pourrait récolter de nouvelles données à la surface de la comète, mais en plus, elle pourrait peut-être alors localiser le petit module scientifique Philae, que la sonde a largué sur la comète en novembre 2014 sans qu’on sache précisément où. Pour le rôle de Philae au cinéma, on pense évidemment à Matt Damon.

8 novembre : La présidentielle américaine

Barack Obama passe la main et va enseigner le droit constitutionnel à New York. Pour remplacer celui que la presse a surnommé « Mister Cool », les Américains auront le choix, comme tous les quatre ans, entre un Républicain et un Démocrate. Si l’on se fie aux sondages de la fin 2015, Hillary Clinton pourrait ainsi affronter Donald Trump à l’occasion d’une opposition de styles. Mais rien n’est joué, alors que les deux candidats ne seront officiellement désignés qu’en juillet lors de la convention de leur parti.

Les candidats à la présidentielle américaine : Marco Rubio, Ted Cruz et Bernie Sanders (gauche), Hillary Clinton (centre) et Ben Carson, Donald Trump et Jeb Bush (droite) - PHOTOMONTAGE 20 MINUTES/PHOTOS AP/SIPA

20 et 27 novembre : La primaire des Républicains (français)

Encore une histoire d’élections et de Républicains. Mais cette fois, Donald Trump s’appelle Nicolas Sarkozy. Les citoyens, sympathisants de droite ou non, sont appelés à désigner, s’ils le souhaitent, le candidat LR à la présidentielle de 2017. Outre le président du mouvement, Alain Juppé, François Fillon et Bruno Le Maire, entre autres, sont candidats. Cette fois, au moins, ils ne seront pas embêtés par le FN.

14 décembre : La sortie du premier spin-off de Star Wars

Vous pensiez être tranquilles en 2016, après la tempête médiatique autour de la sortie de l’épisode VII de la saga Star Wars ? Loupé. Disney a prévu le 14 décembre la sortie en salles du premier spin-off, Rogue One : A Star Wars Story, dérivé de l’histoire principale que même votre grand-mère connaît. Situé entre les épisodes III et IV, ce film racontera comment un commando rebelle se lance dans une mission pour voler les plans de l’Etoile Noire. Pas de Han Solo ni de Luke Skywalker dans le scénario : le film mettra en scène de nouveaux personnages joués notamment par Forest Whitaker, Mads Mikkelsen et Felicity Jones.

Le nouveau petit robot de Star Wars Episode VII. - Dalle Luche/IPA/SIPA

Fin 2016 (?) : La réouverture du Bataclan à Paris

Les deux directeurs du Bataclan, Jules Frutos et Olivier Poubelle, qui possèdent 30 % de cette salle de concert dont l’actionnaire majoritaire est Lagardère, ont fixé à la fin 2016 une possible réouverture. Quatre-vingt-dix personnes y ont été tuées le 13 novembre par des djihadistes agissant au nom de Daesh. Mais les inconnues sont nombreuses, comme l’a résumé Jules Frutos au Monde : « Quelle salle rouvrir ? Que faire du hall ? Quelle configuration ? Quelle couleur ? Quelle circulation ? Quels accès ? Quels artistes ? » On devrait en savoir plus au cours de l’année.