Le film «Aladdin» sorti en 1992.
Le film «Aladdin» sorti en 1992. — Disney

ETATS-UNIS

VIDEO. Etats-Unis: 30% des électeurs républicains veulent bombarder le pays d’Aladdin

Plus de la moitié soutiennent par ailleurs la proposition de Donald Trump d'interdire l'entrée des musulmans aux Etats-Unis...

Quel mauvais génie a frappé les électeurs républicains ? D’après un sondage auprès de celles et ceux qui s’apprêtent à voter pour choisir le candidat qui représentera le parti à l’élection présidentielle américaine de 2016, 30 % jugent qu’il faudrait bombarder « Agrabah », c’est-à-dire la ville – fictive – d’Aladdin dans le film de Disney.

La question piège a été glissée au milieu d’un sondage réalisé auprès de 532 électeurs républicains sur leur candidat favori et des questions de politique étrangère. L’Institut Public Policy Polling (PPP), à l’origine du sondage, explique avoir eu l’idée en regardant le dernier débat républicain, presque exclusivement consacré au Moyen-Orient et à la « menace » que représenterait l’Islam.

« On a voulu voir jusqu’où cela allait, si les gens soutiendraient instinctivement le bombardement de quelque chose dont le nom sonnait vaguement moyen-oriental », explique Jim Williams, un porte-parole de PPP. Selon lui, beaucoup de ceux qui se sont déclarés en faveur de Donald Trump figurent parmi ces 30 %. La question a aussi été posée aux électeurs démocrates, qui se sont prononcés à 36 % contre et, tout de même, à 19 % en faveur du bombardement d’Agrabah.

Camps d’internement

Le reste du sondage trahit le climat qui règne aux Etats-Unis : les électeurs républicains, interrogés sur la proposition de Donald Trump d’interdire l’entrée des Etats-Unis à tous les musulmans, se sont déclarés pour à 54 %, tandis que 46 % soutiennent la création d’une base de données recensant tous les musulmans du pays.

Par ailleurs, quelque 28 % d’entre eux ont répondu oui à la question « les autorités devraient-elles fermer les mosquées ? », et la même proportion a dit soutenir la politique d’internement des Japonais sur le sol américain pendant la Seconde Guerre mondiale.

On ignore combien soutiennent la possible entrée dans la course de Will Smith. L’acteur a déclaré cette semaine : « Si les gens continuent à dire toutes ces bêtises qu’on entend aux infos » sur les musulmans, « ils vont me forcer à rentrer dans l’arène politique ».